• Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

© 2019 Quatuor Bedrich - 

CONTACT:

MAIL: qbedrich@gmail.com

TEL: Jacques Gandard  +33(0)619690716  

 

« Sérénades interrompues »

Arrangements inédits de pièces de musique française (1875-1932)

Le Quatuor Bedrich vous emmène à la découverte d’un répertoire inédit pour le quatuor à cordes, dans des arrangements, finement ciselés par Jacques Gandard, qui révèle un autre point de vue sur ces petits chefs-d’œuvre de la musique française écrits pour le piano, l’orchestre, le chant ou le chœur. L’interprétation précise et inspirée du Quatuor Bedrich restitue merveilleusement la finesse, la clarté, la spiritualité de ces pièces et nous laisse penser, au final, qu’elles n’ont jamais été conçues autrement que pour le quatuor à cordes !                                                                                                       

Programme :

Chabrier : Danse villageoise, Idylle (in « Pièces pittoresques » - 1881)
Bizet : Trompette et tambour, La toupie, Le Bal (in « Jeux d’enfants » - 1875)
Fauré : Après un rêve, Berceuse (mélodies op.7 & 16 - 1871 & 1879)
Debussy : Des pas sur la neige, Sérénade interrompue, La fille au cheveux de lin (in « Préludes, Livre I » - 1910)
De Falla : Danse de la frayeur, Danse rituelle du feu (in « El Amor Brujo » - 1915)
Ravel : Prélude (in « Le tombeau de Couperin » - 1914-17)
Satie : Avant-dernières pensées, Gymnopédie n°1 (1915-1888)
Poulenc : Villageoises (1933)

Un petit air de Paris...

Le quartettiste est un musicien heureux : il lui est offert la possibilité d'aborder un nombre considérable de chefs-d’œuvre, depuis Haydn jusqu'à aujourd'hui. Cependant, il n'existe pas, ou très peu de pièces courtes comme c'est le cas du répertoire du pianiste, du chanteur, du violoniste. Le quartettiste est condamné aux opus imposants, au dur labeur, à l'étude exégétique aride... Et pourtant! Il existe tant de pièces exquises, légères, poétiques…

Nous avons donc réuni ici de quoi assouvir notre goût, en choisissant une sélection de petits bijoux de la musique française (exception faite de Manuel De Falla - nous n'avons pas résisté!), de 1880 aux années 1930, organisée de manière à mettre en avant une sorte de filiation : Chabrier - "je l'aime comme on aime son papa" nous dit Poulenc - était un des compositeurs préférés de Ravel, qui fut un élève de Fauré ; Debussy et Satie furent grands amis, Falla entretint une correspondance suivie avec Debussy et Ravel ; Bizet, mort trop jeune, travailla à Carmen avec Ernest Guiraud qui fut le maître de Debussy, etc.

Tous ces compositeurs vécurent et firent carrière à Paris, alors prestigieuse capitale artistique, et participèrent au spectaculaire renouveau de la musique française, qui brille par la clarté, la spiritualité, la poésie de son discours, et qui inspireront tant de compositeurs venus du monde entier.

Jacques Gandard

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now